SCIENCE : le refroidissement passif par immersion

Le refroidissement vert

Les centres de données représentent environ 2% de la consommation totale d’électricité de la planète. Cela ne fera qu’augmenter avec la demande sans cesse croissante de services d’informatique en nuage à forte intensité de calcul.

 

 Malheureusement, environ 50% de cette énergie est gaspillée pour le refroidissement. C’est cette énergie gaspillée, non utilisée pour quelque chose de productif, qui entraîne une contribution sérieuse aux gaz à effet de serre comme le CO².

Capture la chaleur à la source

 

 

Sans gaspillage d’énergie, le refroidissement passif par immersion à deux phases est le moyen le plus efficace et le plus élégant de capter la chaleur directement à la source.

 

 

 Les composants électroniques sont immergés dans un bain de liquides caloporteurs diélectriques, tels que les Fluides techniques Novec 3M, qui sont de bien meilleurs conducteurs de chaleur que l’air ou l’eau. 

 

 

Avec leur point d’ébullition bas (c.-à-d. 49 ° C contre 100 ° C dans l’eau), ils bouillent à la surface des dispositifs de génération de chaleur et la vapeur montante transmet passivement la chaleur.

C’est cette simplicité qui élimine le matériel de refroidissement conventionnel (des milliers de ventilateurs et de radiateurs, de climatiseurs, de planchers surélevés pour le flux d’air, etc.) et permet un meilleur refroidissement avec beaucoup moins d’effort.

 

 

Zéro potentiel d’appauvrissement de l’ozone

Le fluide Novec n’épuise pas l’ozone (potentiel nul d’appauvrissement de la couche d’ozone) et a un faible potentiel de réchauffement planétaire. 

Il est peu toxique et ininflammable. En raison de son faible potentiel de réchauffement climatique, Novec est utilisé dans des systèmes d’extinction d’incendie par des sociétés telles qu’IBM ou la Bourse de Hong Kong. L’utilisation de Novec signifie une réduction de 99% des gaz à effet de serre par rapport aux systèmes à base de Halon.

 

 

 

 

Le refroidissement par immersion bénéficie également du «free cooling» à température ambiante, même dans les climats chauds et humides. La chaleur générée par un système refroidi par immersion peut être facilement récupérée et réutilisée pour le chauffage.

Avantages environnementaux du refroidissement par immersion:

  • Processus de transfert de chaleur plus efficace – souvent plus de 90% d’électricité économisée.
  • Une densité plus élevée de l’électronique nécessite beaucoup moins d’espace et d’électricité pour les lumières, la climatisation, etc.
  • La chaleur dissipée peut être utilisée dans les installations pour chauffer les bureaux ou l’eau chaude.
  • Fonctionne efficacement partout, même dans les climats chauds et humides.
  • Non toxique et ininflammable – également utilisé dans les centres de données modernes comme agent de protection contre l’incendie respectueux de l’environnement.
  • Des économies significatives de dioxyde de carbone peuvent être réalisées avec la réduction drastique de la consommation d’électricité pour le refroidissement.