Vous lisez un article, mais savez vous le travail qu’il y a derrière ?

Lire un article est simple et ce depuis que la presse existe. Avant il fallait acheter son journal dans un kiosque et le feuilleter tranquillement assis à une table sur la terrasse de son café préféré.

 

Oui cela existe encore, mais de moins en moins avec les nouvelles technologies qui feront disparaître dans un proche avenir, les journaux en papier. De nos jours il n’est plus besoin de sortir pour recevoir les nouvelles, car elles viennent directement à vous via une tablette, un smartphone ou bien un pc.

 

 

 

Mais qu’y a-t-il derrière tout ça ?

 

Et bien pour commencer une horde de journalistes de pigistes, de photographes et bon nombre d’employés pour accomplir les diverses taches que demande la tenue d’un journal.

 

 

 

 

 

Le matin c’est la conférence de presse. Cette dernière permet de répartir les tâches aux journalistes et les dispatcher sur les sujet du jour. Mais avant ça, il faut rechercher les informations et pour cela les correspondants de presse sont attachés à cette besogne car sur place, ils sont ceux qui trouvent les infos et les transmettent aux rédactions, la plupart du temps.

 

 

Avant c’était les téléscripteurs qui recevaient les information pour être traitées, mais de nos jours, la technologie avant-gardiste permet d’utiliser des téléphones portable ou satellites pour envoyer au plus vite dépêches et photos à partir des lieux les plus éloignés.

 

 

Dans les salles de rédaction c’est toujours l’effervescence car l’info n’attend pas et ne préviens pas non plus lorsqu’elle arrive. Il faut être toujours prêt pour la traiter dans les meilleurs conditions et le plus rapidement possible.

 

 

 

 

 

Tous les journalistes sont à la recherche du « scoop » qui fera monter les ventes et aussi certains avantages, mais ça n’arrive pas souvent…

Pour faire bref, apporter l’information est le travail de nombreuses personnes qui aiment leur boulot et qui se donnent pour apporter le meilleur. Malgré cela la presse est souvent critiquée, car certains estiment qu’elle ne correspond pas toujours aux attentes des lecteurs, bien que ceux ci soient fidèles à leur périodique. On ne peut pas plaire à tout le monde et cela fait aussi parti du jeu.

L’information prime

Quoi qu’il en soit, avant qu’un lecteur ait prit connaissance d’un article, il ne faut pas oublier le travail que cela a généré et aussi les pertes humaines de confrères abattus sur des théâtres d’opérations militaires, dans des zones mafieuses et aussi par les narcos qui n’hésitent pas à donner la mort à qui parle de leurs activités.

 

Le métier de journaliste est un métier dangereux et bon nombres sont là pour en témoigner, comme d’autres ne sont plus… A ceux-là une pensée et aussi à leurs familles.