Les agences de l’UE se rencontrent sur les activités futures de la Garde côtière européenne

Les 11 et 12 avril 2018, l’Agence européenne de contrôle des pêches (EFCA) a accueilli le premier événement annuel de la Garde côtière européenne, qui s’est déroulé à La Toja, en Espagne.

 

 Il a été coorganisé par Frontex, l’Agence européenne de garde-frontières et de garde-côtes, l’Agence européenne de contrôle des pêches et l’Agence européenne pour la sécurité maritime (AESM) et a rassemblé plus de 120 participants des autorités nationales des États membres. fonctions de garde-côtes et la Commission européenne.

 

 

 

 

L’événement a fourni aux participants l’occasion de donner un aperçu des activités pertinentes pour les cinq domaines de coopération interinstitutions: le partage d’informations pour améliorer la connaissance de la situation maritime afin de faciliter les opérations en mer;

 services de surveillance maritime et de communication; le renforcement des capacités telles que les stratégies de formation et d’évaluation des risques, et le partage des capacités sous la forme d’opérations polyvalentes. 

« Cette réunion est une occasion importante d’intégrer les besoins opérationnels des États membres pour nourrir les développements futurs du plan d’action stratégique de la Garde côtière européenne avec nos partenaires des agences maritimes », a déclaré le directeur exécutif de Frontex, Fabrice Leggeri. 

 

 

Fabrice Leggeri.

 

« Notre coopération est essentielle, notamment dans la lutte contre la criminalité transfrontalière dans le domaine maritime. »