Le Portugal dirigera, la France et l’Espagne renforceront la police aérienne de l’OTAN dans les pays baltes

La 47ème rotation des avions de combat de l’OTAN protégeant l’espace aérien des pays baltes sera menée par le Portugal tandis que la France et l’Espagne  dans le cadre de la police aérienne renforcée, augmenteront la mission à partir de mai 2018. 

L‘armée de l’air portugaise déploiera quatre chasseurs F-16M de la base aérienne n ° 5 de Monte Real à Šiauliai, en Lituanie, pour la quatrième fois afin de fournir des services de police aérienne pour protéger l’Estonie, la Lettonie et la Lituanie. Le détachement de 90 pilotes, des équipes au sol et du personnel de soutien prendra la tête de la mission de police aérienne du Commandement allié de l’OTAN au Danemark le 2 mai lors d’une cérémonie à la base aérienne de Šiauliai. 

Les chasseurs Mirage 2000-5 de l’Armée de l’Air française et les jets espagnols Eurofighter viendront compléter la mission en temps de paix de la police aérienne dans les pays baltes qui a débuté avec l’adhésion de l’Estonie, de la Lettonie et de la Lituanie à l’OTAN en 2004. 

Le détachement français sera basé à Ämari Air Base, Estonie, et apporter quatre Mirage 2000-5 de l’aile 01.002 ‘Cigognes’ et environ 100 personnes de leur base à Luxeuil dans l’est de la France.C’est la septième fois que les combattants français dirigent la mission de l’OTAN dans les pays baltes.

Le détachement espagnol d’Eurofighter, composé de six avions et de 130 membres de la 11e Escadre de la base aérienne de Morón, sera également déployé à Šiauliai, qui a dirigé la mission BAP en 2006 et 2016 et l’a étendu à Ämari en 2015 et 2017.

Le troisième détachement de la mission en temps de paix de Baltic Air Policing est le résultat d’offres d’avions supplémentaires faites par les Alliés. en employant des moyens de protection de l’espace aérien de l’OTAN dans la région de la Baltique et en améliorant les possibilités de formation.