Etat libre d’Orange crée un parfum à base de….déchets.

Oui, vous avez bien lu, à base de déchets. Ce nouveau parfum  est conçu à partir de verres de terre, de fruits avariés et de fleurs fanées, tout un programme.

 

Qui aurait cru qu’un jour un parfumeur oserait réaliser de nouvelles effluves, à partir de déchets, mais il a osé.

 

 

 

 

C’est une maison de parfum française, comme on les aime ( sans chauvinisme ),  dont les nouveautés jouent bien souvent la provocation. Après «Charogne», «Putain des Palaces», ou «Rien», le parfumeur sort «I am trash ».

 

 

Les Fleurs du Déchet», une fragrance fabriquée à partir d’essences de déchets organiques. «Nos déchets ont encore plein de sens à redistiller», explique le créateur Etienne de Swardt. La commercialisation de cette eau des poubelles est prévue pour l’automne 2018. On attend bien sûr les réactions du public et aussi si cette « eau » fera le bonheur des dames…

Etienne de Swardt