Yulia Skripal, fille de l’ancien agent double russe Sergei Skripal, sort du coma et parle

Yulia Skripal, fille de l’ancien agent double russe Sergei Skripal, s’est exprimée publiquement pour la première fois depuis qu’elle a été empoisonnée par un agent neurotoxique.

 

Elle a repris connaissance il y a une semaine.

L’a jeune femme de 33 ans a remercié le personnel de l’hôpital de Salisbury, la ville anglaise où l’attaque a eu lieu le 4 mars, et a déclaré qu’elle se remettait bien.
« Je me suis réveillé il y a plus d’une semaine et je suis heureuse de pouvoir dire que mes forces grandissent chaque jour et je suis reconnaissante de l’intérêt que l’on a pour moi et  aussi des nombreux messages de bon rétablissement que j’ai reçu ». par la police métropolitaine de Londres.
Hôpital de Salisbury
« J’ai beaucoup de personnes à remercier pour mon rétablissement et je voudrais surtout mentionner les gens de Salisbury qui m’ont aidé lorsque mon père et moi étions incapables de le faire, et je voudrais remercier le personnel de l’hôpital du district de Salisbury pour attention et professionnalisme », a-t-elle dit.
Un besoin de tranquilité
« Je suis sûr que vous appréciez que l’épisode entier soit un peu désorientant, et j’espère que vous respecterez ma vie privée et celle de ma famille pendant la période de ma convalescence », a-t-elle ajouté.
Yulia et Sergei Skripal ont été retrouvés affalés sur un banc dans un complexe commercial en plein air à Salisbury. Les fonctionnaires britanniques croient qu’ils ont été empoisonnés avec un agent neurotrope de fabrication russe, Novichok.
 La Russie nie toute implication.
L’affaire a mené à un incident diplomatique entre les deux nations.