Le Canada signe son retour dans les opérations de maintien de la paix de l’ONU avec une contribution à la MINUSMA

Le gouvernement canadien a officiellement annoncé le déploiement d’une force opérationnelle aérienne auprès de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) pour une période de 12 mois.

 

L’annonce a été faite lundi à Ottawa par les Ministres des affaires étrangères et de la défense du Canada lors d’une conférence de presse.

 

Chrystia Freeland,

« L’engagement conjoint annoncé aujourd’hui permet au Canada d’offrir son expertise pour bâtir un monde plus sûr et plus pacifique », a déclaré Chrystia Freeland, la Ministre des Affaires étrangères canadienne.

« Nous sommes résolus à améliorer l’efficacité des opérations de la paix des Nations Unies », a-t-elle ajouté.

 

 

Harjit S. Sajjan.

« En tant que membre responsable de la communauté internationale, nous reconnaissons l’importance du travail en collaboration avec nos partenaires pour promouvoir la paix et la sécurité », a pour sa part déclaré le Ministre de la Défense nationale du Canada, Harjit S. Sajjan.

 

« Je suis certain qu’avec l’appui de nos négociations diplomatiques, le déploiement de la force opérationnelle aérienne pourra améliorer grandement la situation dans la région »

 

La force opérationnelle canadienne déployée au Mali comprendra des hélicoptères Chinook qui seront utilisés pour des activités de transport et de logistique, ainsi que des hélicoptères Griffon pour assurer des escortes et des protection armées, a indiqué la Mission canadienne auprès des Nations Unies à New York sur son compte Twitter.

 

Hélicoptère Griffon

 

Dans un message posté sur Twitter, la MINUSMA a remercié le Canada pour cet « engagement important ».

 « Le Secrétaire général (de l’ONU) a toujours mis en exergue dans ses rapports successifs le déficit en capacité de la MINUSMA que les hélicoptères canadiens combleront en grande partie », a indiqué l’opération de maintien de la paix onusienne.

Le déploiement de cette force aérienne canadienne au Mali fait partie des engagements annoncés en novembre dernier par le Premier Ministre canadien, Justin Trudeau à Vancouver lors de la réunion des ministres de la Défense sur le maintien de la paix des Nations Unies.

Dans la ville de Colombie britannique, le Canada s’est engagé à améliorer l’efficacité des opérations de paix de l’ONU de diverses manières, notamment en contribuant ave une force opérationnelle aérienne composée d’hélicoptères polyvalents.