Avion disparût : la Malaisie offre 70 millions de $, pour retrouver le vol MH 370

Les recherches se poursuivent toujours pour retrouver le vol MH 370.

 

L’enquête sur l’avion de la Malay­sia Airlines traîne, les éléments sont confi­nés dans une opacité trou­blante. Trop trou­blante, pour certains proches de passa­gers dispa­rus.

Les recherches  du vol manquant MH370 de Malaysia Airlines devrait s’achever  d’ici la mi-juin, a annoncé samedi la nation sud-asiatique, alors que les familles fêtaient le quatrième anniversaire de l’un des plus grands mystères de l’aviation.

C’était le 8 mars 2014  que dispa­rais­sait le Boeing 777 « MH370 » de la compa­gnie Malay­sia Airlines, qui devait relier Kuala Lumpur à Pékin, et à bord duquel voya­geaient 239 passa­gers.

 Des débris retrouvés sont « d’un intérêt » dans la recherche du vol MH370 de Malaysia Airlines, selon le ministre australien des transports. Les fragments ont été trouvés au Mozambique et un autre à l’île Maurice.

 

1. Une section de l’aile appelée flaperon, trouvée à la Réunion en juillet 2015 – confirmée comme débris en septembre 2015 2. Stabilisateur horizontal de la queue, trouvé au Mozambique en décembre 2015 3. Panneau stabilisateur avec pochoir « No Step », trouvé au Mozambique en février 2016 4. Roulement de capot moteur Rolls-Royce logo, trouvé en Mars 2016 à Mossel Bay, Afrique du Sud

 

Parmi les occupants, quatre Français: Laurence Wattrelos, ses deux plus jeunes enfants, Ambre, 14 ans, et Hadrien, 17 ans, et la petite-amie franco-chinoise de celui-ci, Yan. Le parquet de Paris a confirmé que le morceau d’avion retrouvé sur l’Île de La Réunion fin juillet appartenait «avec certitude» au Boeing de la Malaysia Airlines, disparu en mars 2014 avec 239 personnes à bord.

 

Débris, formellement identifié

 

La Malaisie a accepté de payer à la compagnie américaine Ocean Infinity jusqu’à 70 millions de dollars si elle trouvait l’avion dans les 90 jours.