Amazon achète Ring, même les interphone seront connecté

La société produit des outils intelligents pour la maison qui peuvent s’intégrer à Alexa: la bataille avec Google continue.

 

Depuis quelque temps, Amazon et Google se battent pour obtenir un prix très convoité: devenir la marque de référence en matière d’appareils intelligents, d’assistants virtuels et de tout ce qui rendra nos foyers de plus en plus connectés.

 Après la décision de Google de ramener le termostat intelligent Nest  sous son égide, les nouvelles sont qu’Amazon a acheté Ring: une start-up californienne qui fabrique des caméras de sécurité, mais surtout un interphone connecté à Internet.  

 

 

En bref, la cloche devient également intelligente. En fait, Ring se connecte à votre smartphone et vous donne la possibilité de répondre à l’interphone et d’ouvrir la porte où que vous soyez dans la maison. Pour Amazon, cette innovation vaut un milliard de dollars notamment pour les possibilités d’intégrer Ring à Alexa et de faire de son assistant virtuel de plus en plus, le cœur technologique de la maison. 

 

Bien que le »s blagues (plus ou moins graves) sont diffusées sur la façon dont le véritable but d’Amazon est de rencontrer ceux qui viennent à la maison pour les vendre Amazon Prime, il est clair que tous ces appareils intelligents (cloches qui enregistrent et transmettent le visage de qui sonnent à la porte, les thermostats qui savent quand vous êtes ou vous n’êtes pas chez vous, les verrous ouverts sur Internet) posent des problèmes en termes d’intimité et d’attaques de hackers (les rats du futur auront des compétences informatiques très sophistiquées). 

 

D’autre part, il n’est pas difficile d’imaginer qu’Alexa puisse exploiter la technologie de la reconnaissance d’image pour comprendre par elle-même qui est à la porte et vous la communiquer, vous laissant la seule tâche de décider d’ouvrir ou non. Dans un tel cas, il sera essentiel de savoir comment ces données sont utilisées réellement.