Suède: 2,13 millions d’euros d’aide à la recherche d’emploi pour 900 anciens employés d’Ericsson

Pas moins de 900 travailleurs licenciés par la société de télécommunications Ericsson devraient bénéficier d’une aide de l’UE d’un montant de 2 130 400 euros, suite à un vote de la commission des budgets jeudi.

 

Depuis 2014, Ericsson a entièrement fermé trois usines et fermé des lignes de production de matériel de télécommunication sur divers sites en raison de la restructuration et de la délocalisation d’activités.

 Le secteur des télécoms a été confronté à une concurrence croissante, en particulier de la part des sociétés asiatiques, et a connu une croissance négative de son secteur d’activité matériel et de sa modernisation technologique, ce qui a réduit le nombre de personnes nécessaires. Au total, 2 388 travailleurs ont été licenciés, dont 900 bénéficieront des mesures proposées.

 

Il s’agit d’une deuxième demande d’aide à la recherche d’emploi de la part d’Ericsson, après une première en mars 2016, alors que l’entreprise réduit progressivement son personnel en Suède. Les employés licenciés travaillaient à Stockholm, Västsverige, Östra Mellansverige et Sydsverige. La plupart d’entre eux sont des hommes âgés de 30 à 54 ans.

 

L’aide du Fonds européen d’ajustement à la mondialisation (FEM) couvrira 60% du coût total. 

Cinq types de mesures sont prévus. Ceux-ci couvrent la planification de carrière, les subventions de démarrage, l’éducation, la recherche d’emploi et les allocations de mobilité.Des mesures en faveur des groupes défavorisés sont également prévues à l’intention des personnes de plus de 50 ans ou présentant un handicap physique.

 

La commission des budgets a approuvé l’aide par 30 voix contre 2, avec 0 abstention.