Le 355th Aircraft : la construction et la destruction des bombes

À la base aérienne de Davis-Monthan, le 355e vol de munitions de l’Escadron de maintenance de l’équipement, mieux connu sous le nom d’AMMO, est responsable de la construction et de la destruction des bombes réelles essentielles au maintien d’une force aérienne létale.

 

 

 

 

Des aviateurs du 355th Aircraft Maintenance Squadron construisent et détruisent des bombes aériennes 

Le vol AMMO a continué à être mis à l’épreuve depuis le début de l’exercice Cactus Flag 18-02, une opération d’entraînement à grande échelle visant à assurer la capacité de l’installation à générer efficacement des avions d’attaque.

Mais les avions ne peuvent pas attaquer sans bombes.

Exercice intense

« Nous avons été dans les opérations de 24 heures pendant environ une semaine », a déclaré le sergent-major de la Force aérienne. Anthonio Dais, sous-officier responsable du vol des munitions. « Nous avons construit plus de 600 GBU-12 et GBU-38, et environ 21 000 munitions. »

Soutenir la capacité de Davis-Monthan à détruire l’opposition n’est pas une mince tâche, surtout pendant les quarts de travail consécutifs de 12 heures qui portent un équipement de maintien protecteur axé sur la mission. 

Parce que les aviateurs du vol AMMO ont travaillé à une allure éprouvante pendant une semaine d’affilée, les superviseurs ont dû adapter et mettre en œuvre des stratégies de motivation pour s’assurer que leur équipe fonctionne de façon constante.

 

 

 

 

« Nous voulons d’abord nous assurer qu’ils comprennent leur but », a déclaré Dais. « J’essaie d’utiliser ce que je sais pour les aider à réussir. Nous sommes une partie très importante d’un grand design.

Attentes réunion

L’équipe AMMO doit être performante tout au long de l’exercice, car elle reflète la façon dont elle est censée évoluer dans les opérations du monde réel. Pourtant, il y a toujours place à amélioration.

 

 

 

 

« Une fois que nous sommes entrés dans la routine des choses, c’est devenu beaucoup plus facile », a déclaré l’aviateur de 1ère classe de l’Air Force, Carl Davis, membre de l’équipe de gestion des stocks. « Il ne leur a pas fallu longtemps pour se familiariser avec les opérations. »

 

 

 

 

Après une semaine d’opérations 24 heures sur 24, les aviateurs du 355e EMS continuent à fournir un excellent service et à maintenir la préparation à la mission, non seulement pendant l’exercice du drapeau de Cactus, mais aussi pour tout combat, n’importe où, à tout moment.