Le voyage en bande dessinée : vivre en terre occupée

 

 

À travers ses illustrations, l’auteur partage la vie des 4,5 millions de Palestiniens subissant les conséquences du conflit et notamment le manque d’accès à l’eau et aux moyens de subsistances les plus basiques.

 

« LA

 MAJORITÉ DES PALESTINIENS ASPIRENT UNIQUEMENT  VIVRE DANS LA TRANQUILLITÉ ET À CONNAITRE LA  PAIX. »

JOSÉ PABLO GARCIA

 AUTEUR DE LA BD

« Les rares informations que les journaux télévisés diffusent sur la Palestine sont souvent émaillées de violence, ce qui participe directement à l’idée déformée que nous avons de ce pays.

La majorité des Palestiniens aspirent uniquement à vivre dans la tranquillité et à connaitre la paix. Ils ont les mêmes préoccupations que chacun d’entre nous.

C’est pourquoi j’aimerais présenter cet aspect humain qui me semble laissé de côté » résume l’auteur José Pablo Garcia, à propos de son voyage en Palestine avec Action contre la Faim.

 

 

José Pablo Garcia,

 

 

Cette bande dessinée invite à s’intéresser à la situation sur place après plus de 50 ans d’occupation et 10 ans du blocus sur Gaza.

 

 

 

 

Aujourd’hui, près de 113 000 personnes vivent sans réseau de distribution d’eau et le blocus restreint la liberté de mouvement des Gazaouis qui sont confinés dans 365 Km2.

 

 

 

 

Grâce à cette bande dessinée, nous parions sur l’art comme moyen alternatif pour raconter un conflit politique très compliqué, à travers l’expérience de l’auteur et ses dessins.