L’USS Rushmore conclut l’exercice US-Japan Iron Fist

Le navire de débarquement Uss Rushmore , avec des éléments de la 11è unité expéditionnaire marine et de la Force d’autodéfense terrestre du Japon, a conclu l’exercice Iron Fist 2018 hier au large de la côte sud de la Californie.

Des soldats des US Marines et de la Force d’autodéfense terrestre japonaise montent à bord d’un MV-22 Osprey sur le pont d’envol du USS Rushmore dans le cadre de l’exercice annuel Iron Fist 2018 au large de la côte sud de la Californie, le 5 février 2018. 

Iron Fist 2018 a démontré plus d’une décennie de développement de l’interopérabilité et de renforcement des capacités amphibies des forces japonaises et américaines. 

 

 

 

 

Le Rushmore fournissait à la fois une plate-forme amphibie et une plate-forme aérienne pour les membres du Corps des Marines et de la Force d’autodéfense terrestre du Japon pour qu’ils puissent s’entraîner et mener des opérations.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La phase amphibie de Iron Fist 2018 a montré que le Rushmore pouvait servir de point focal unique pour les opérations de surface, aériennes et amphibies, tandis que près de 300 Marines et membres du personnel japonais ont rejoint plus de 330 marins à bord, ont indiqué les officiels.

 

 

 

 

 

Au cours de l’exercice de cinq jours, le Rushmore a lancé à plusieurs reprises six véhicules d’assaut amphibies à partir de son pont et a effectué plus de 20 atterrissages sur le pont d’envol.

 

Intégration, préparation

 

John Ryan, le commandant de Rushmore

Iron Fist est une excellente opportunité non seulement pour montrer à la Force d’Autodéfense Japonaise l’importance de l’intégration des forces de débarquement dans la guerre amphibie, mais aussi pour continuer à affiner la formation de routine de notre vaisseau afin de maintenir le niveau opérationnel le plus élevé. rapporte  John Ryan, le commandant du Rushmore. 

 

 

 

 

Il a fourni à l’équipage une occasion unique de travailler avec les forces armées d’autres pays, une compétence cruciale alors que le navire se prépare au déploiement. « 

L’événement culminant de formation était un assaut amphibie basé par scénario lancé du Rushmore en coordination avec un assaut d’hélicoptère intérieur. 

 

 

 

 

L’exercice s’est terminé avec les éléments de la 11e MEU et des forces d’autodéfense navale et terrestre du Japon qui ont quitté le navire pour retourner à Camp Pendleton , en Californie.

 

 

 

 

Les relations interinstitutions et internationales conjointes renforcent la capacité de 3 è flotte américaine à répondre rapidement et efficacement aux crises dans le Pacifique. 

L’alliance nippo-américaine contribue à la lutte contre le terrorisme, au contrepouvoir, au maintien de la paix, au renforcement des capacités, à la défense antimissile balistique, à l’aide humanitaire et aux secours en cas de catastrophe.