Le DOD publie un rapport sur le harcèlement sexuel et la violence dans les académies militaires

Aujourd’hui, le ministère de la Défense a publié son rapport annuel sur le harcèlement sexuel et la violence aux académies militaires des États-Unis pour l’année académique 2016-2017.

 

Le rapport de cette année contient les résultats des évaluations sur place des académies et des résultats groupes de cadets, d’aspirants, de professeurs et de personnel. 

Robert Wilkie

Le rapport contient les résultats de l’Académie militaire des États-Unis, de l’Académie navale des États-Unis et de l’Académie des forces aériennes des États-Unis. 

« Nous sommes absolument déterminés à sécuriser les académies », a déclaré Robert Wilkie, sous-secrétaire à la Défense pour le personnel et la préparation. « Il est impératif que ces futurs officiers comprennent comment l’élimination du harcèlement sexuel et de l’agression fait progresser notre capacité à protéger la nation. »

Les trois Académies ont reçu 112 rapports d’agressions sexuelles impliquant des cadets ou des aspirants dans l’année académique 2016-2017, une augmentation par rapport aux 86 rapports de l’année précédente. 

La plus grande partie de l’augmentation des rapports a eu lieu à l’Académie militaire américaine à la suite d’un changement de politique en matière de signalement et de la réinstallation de son bureau d’aide aux victimes.  

Dans l’ensemble, l’évaluation du DOD a révélé que les académies respectaient les politiques relatives à la prévention et à la réponse aux agressions sexuelles.

 Cependant, les efforts d’aide aux victimes de l’Académie de l’Armée de l’Air au cours de la dernière année du programme académique n’ont pas été conformes à la politique. La direction de l’Académie de l‘Air Force a pris des mesures pour corriger les problèmes détectés au sein de son bureau de prévention et d’intervention en cas d’agression sexuelle.