DARPA termine avec succès un programme de navire sans pilote

La DARPA a terminé avec succès son programme ACTUV (Continuous Trail Unmanned Vessel) de lutte anti-sous-marine (ASW).

 

Il a officiellement transféré Sea Hunter, le navire faisant la démonstration de la technologie autonome, à l’Office of Naval Research (ONR) pour la poursuite du développement du prototype sous le nom de véhicule de surface télépiloté à déplacement moyen (MDUSV).

Sea Hunter est le premier de ce qui pourrait devenir une toute nouvelle classe de navires de haute mer capables de parcourir des milliers de kilomètres au-dessus des mers ouvertes pendant des mois à la fois et sans un seul membre d’équipage à bord.

 

 

 

 

Le déploiement généralisé et réussi de la technologie autonome pourrait réduire les coûts de main-d’œuvre et éliminer les risques pour la vie humaine dans les missions militaires.

« Le passage d’ACTUV de DARPA à ONR marque une étape importante dans le développement de la technologie USV à grande échelle et des capacités d’autonomie », a déclaré Alexander Walan, directeur de programme au Tactical Technology Office (TTO) de DARPA.

«Notre collaboration avec l’ONR a rapproché la réalité d’une flotte future dans laquelle les deux navires de guerre habités et les grands navires sans pilote, se complètent pour accomplir des missions diverses et évolutives.

La collaboration entre les agences a débuté en septembre 2014. Sea Hunter a été baptisée en Avril 2016, avec des tests opérationnels débutant en Octobre 2016.

«L’ONR apprécie le travail vraiment impressionnant de DARPA pour faire progresser cette technologie, et le partenariat solide que nous avons eu avec ACTUV au fil des années», a déclaré Robert Brizzolara, responsable du programme ONR pour MDUSV.

« Alors que l’ACTUV transfère de la DARPA à l’ONR, l’ONR a hâte de poursuivre et de capitaliser sur le travail scientifique et technologique. En particulier, nous travaillons déjà sur le contrôle autonome, un domaine difficile qui est essentiel à la maturation du MDUSV et à sa livraison à la flotte.

Sea Hunter a subi de nombreux tests au cours des deux dernières années. En octobre 2016, la DARPA et l’ONR ont commencé à tester en mer les suites de détection et d’autonomie de Sea Hunter. Entre février et septembre 2017, le navire a passé trois tests de difficulté progressive pour intégrer les suites et les utiliser pour se conformer aux règlements internationaux sur la prévention des abordages en mer (COLREGS) dans des scénarios réalistes sur le plan opérationnel.

 

 

 

 

L’ONR prévoit d’autres tests en mer pour développer les technologies ACTUV / MDUSV, notamment l’automatisation de la charge utile et du traitement des données des capteurs, le développement rapide de nouveaux comportements autonomes spécifiques à la mission et l’exploration de la coordination autonome entre plusieurs USV.

Des résultats positifs pourraient voir la transition du MDUSV aux opérations de la marine américaine d’ici 2018.

 

voir aussi :   http://mediapress24.fr/index.php/2018/02/02/scdandale-dans-la-marine-americaine-30-officiers-de-lus-navy-accuses-detre-corrompu-par-des-pots-de-vin-des-prostituees-et-du-champagne/