Appel à candidatures de projets en vue du développement durable pour le Prix UNESCO-Japon 2018

 L’UNESCO a lancé la quatrième édition du Prix UNESCO-Japon d’éducation en vue du développement durable (EDD).

 

Financé par le Gouvernement japonais, le Prix récompense chaque année trois projets ou programmes exemplaires dans le domaine de l’EDD par un montant de 50 000 dollars des États-Unis chacun.

 

En vue de l’édition 2018, les gouvernements de tous les États membres ainsi que les organisations non gouvernementales (ONG) en partenariat officiel avec l’UNESCO sont désormais invités à soumettre jusqu’à trois candidatures de personnes, d’institutions ou d’organisations œuvrant dans le domaine de l’EDD.

 

Les candidatures doivent être soumises en anglais ou en français et doivent porter sur un projet ou un programme d’EDD spécifique du candidat proposé.

Elles seront évaluées par un jury indépendant composé de cinq experts internationaux qui examineront leur potentiel de transformation, d’intégration et d’innovation.

Les projets doivent exister depuis au moins quatre ans, avoir déjà fait la preuve d’un impact élevé, être facilement reproductibles et évolutifs et contribuer à un ou plusieurs des cinq domaines d’action prioritaires du Programme d’action global pour l’EDD.

Les candidats ne peuvent pas s’auto-désigner. Les candidats intéressés doivent contacter la Commission nationale de leur pays pour l’UNESCO ou une ONG ayant un partenariat officiel avec l’UNESCO.

Les candidatures doivent être soumises avant le 3 mai 2018 (à minuit, heure de Paris) à ce lien qui n’est accessible qu’aux États membres de l’UNESCO et aux ONG ayant un partenariat officiel.

Un guide d’utilisation de la plate-forme de candidature en ligne ainsi que les réponses aux questions fréquemment posées sont disponibles sur le site Web du Prix.

Le Prix UNESCO-Japon a été créé en 2014 dans le cadre du Programme d’action global. Il a été décerné pour la première fois en 2015. Les lauréats de cette année seront annoncés par la Directrice générale de l’UNESCO en septembre 2018.