Valentine Colasante nommée Danseuse Étoile de l’Opéra national de Paris

Valentine Cosalante a été nommée Danseuse Étoile de l’Opéra national de Paris par Aurélie Dupont, Directrice de la Danse à l’issue de la représentation du ballet Don Quichotte (Rudolf Noureev) sur la scène de l’Opéra Bastille, le 5 janvier dernier.   
Valentine Colasante, d’origine italienne, a grandi dans une famille d’artistes : son père est pianiste et sa mère enseigne la danse classique

Á l’issue de la représentation de Don Quichotte (Noureev), où elle interprète le rôle de Kitri, le 5 janvier dernier, est nommée « Étoile ».

Principaux rôles : 

Le Palais de cristal, Thème et Variations, La Valse, Rubis / Joyaux (Balanchine), Dadjé / La Source (J.-G. Bart), L’Élue dans Le Sacre du Printemps (Bausch), Rain (De Keersmaeker), In the Middle, Somewhat Elevated, Pas. / Parts (Forsythe), Kaguyahime, Bella Figura (Kylián), Myrtha / Giselle (d’après Coralli et Perrot), pour ne pas tout nommer.

En 2006, Valentine Colasante intègre le corps de ballet de l’Opéra de Paris à l’âge de 17 ans.

 

Elle participe aux grands ballets classiques du répertoire, ainsi qu’aux créations de chorégraphes contemporains. Elle accède au rang de coryphée, en 2009, avec la variation d’Esmeralda, dans Notre Dame de Paris de Roland Petit , puis sujet en 2010 en interprétant « La Sérénade » de Suite en Blanc de Serge Lifar.

Dès lors, des rôles plus importants lui sont confiés notamment dans les ballets  rain d’Anne Teresa De Keersmaeker et In the Middle, Somewhat Elevated de William Forsythe.

Elle est promue première danseuse en 2012 en interprétant la variation d’Odette dans le Lac des cygnes de Rudolf Noureev   et la variation de « La Taverne » dans Carmen de Roland Petit.