L’USS Anchorage participe au test de la mission Orion de la NASA

Le navire de transport amphibie de la classe San Antonio USS Anchorage a quitté la base navale de San Diego hier pour effectuer un test de récupération en cours en collaboration avec la NASA au  large de la côte sud de la Californie.

 

L'USS Anchorage quitte San Diego pour participer à un test de récupération pour une future mission spatiale de la NASA.

Le navire de transport amphibie de la classe San Antonio USS Anchorage quitte la base navale de San Diego pour effectuer un test de récupération en cours en collaboration avec la NASA au large de la côte sud de la Californie, le 17 janvier 2018. Le test fait partie d’un effort gouvernemental et évaluer les processus de récupération, les procédures, le matériel et le personnel dans un environnement océanique ouvert qui sera utilisé pour récupérer le vaisseau spatial Orion à son retour sur Terre. Photo de la marine par le maître de 2e classe Jesse Monford

Ce test fait partie d’un effort gouvernemental interinstitutions visant à pratiquer et évaluer en toute sécurité les processus de récupération, les procédures, le matériel et le personnel dans un environnement océanique ouvert qui sera utilisé pour récupérer le vaisseau spacial Orion à son retour sur Terre.

 

 

Cela marquera la quatrième fois que l’Anchorage effectuera une mission de test de récupération sous-marine avec la NASA. Tout au long de l’histoire du programme, divers navires de la classe San Antonio ont participé à la préparation de la NASA et de la Marine en utilisant une capsule simulée conçue à peu près de la même taille, forme et centre de gravité que le module Orion.

Leçons apprises

Les équipes de la NASA et de la Navy ont pris les leçons des précédents tests de récupération pour améliorer les opérations et assurer la capacité de récupérer la capsule d’Orion en toute sécurité après son retour sur Terre suite à la mission d’exploration 1 prévue pour décembre 2019.

La mission sera un vol sans pilote conduit pour préparer le terrain pour des missions d’équipage ultérieures et pour permettre des missions futures sur la lune, Mars et au-delà, les responsables ont dit.

 

 

L’équipe de pont d’Anchorage, spécialement formée, surveillera le déroulement des opérations du navire. Les petits bateaux transportant des plongeurs de la Marine et l’équipe de récupération de la NASA manœuvreront à côté du module simulé pour diriger les lignes d’assistance, guidant la capsule à Anchorage alors que le navire opère en toute sécurité sur la station.

 

 

 

Un partenariat Navy-NASA

Les membres de l’équipage de la NASA travailleront aux côtés de la Navy pour gérer les opérations de récupération diurnes et nocturnes afin de gérer la façon dont la capsule est amenée, déposée et stockée en toute sécurité. La NASA prévoit d’effectuer trois autres missions d’essai de récupération en cours avant le lancement de Mission d’exploration 1.

Anchorage est hébergé à San Diego et fait partie de  Naval Surface Forces et US 3 rd Fleet  .

La 3e flotte américaine dirige les forces navales dans le Pacifique et fournit la formation réaliste et pertinente nécessaire pour une marine mondiale efficace.