La Jamaïque impose un couvre-feu à Montego Bay suite à la montée du crime

Les autorités Jamaïcaines ont décrété l’état d’urgence dans des zones de la ville touristique de Montego Bay, en raison de la recrudescence des crimes violents .

 

La police a annoncé vendredi qu’elle adopterait une approche de tolérance zéro à l’égard de la criminalité dans la paroisse de St. James, où se trouve Montego Bay, et dans les communautés avoisinantes qui accusent les gangs et les escroqueries de loterie d’une augmentation des meurtres.

 

 

 La police a déclaré que les entreprises et les zones récréatives sont soumises à un couvre-feu temporaire et que l’état d’urgence leur permet de fouiller les zones sans mandat.

Les autorités ont également imposé un couvre-feu dans certaines parties de la paroisse Sainte-Catherine située juste à l’ouest de la capitale de Kingston.