L’Italie prend la tête du commandement de la composante de la force de réaction de l’OTAN

Brunssum, Pays – Bas – Le 10 janvier 2018 :  le commandant JFC Brunssum, le général Salvatore Farina, a assisté à la cérémonie de remise des mains entre le Corps de réaction rapide allié (ARRC) dirigé par les Britanniques et le Corps déployable rapide de l’OTAN (NRDC-ITA) à Solbiate Olona (Italie), également assisté du commandant du commandement des forces alliées, le lieutenant-général Darryl A. Williams, et du chef de l’armée italienne, le lieutenant-général Danilo Errico.

 

général Salvatore Farina
Le NRDC-ITA, sous le commandement du lieutenant-général Roberto Perretti, prend la responsabilité de l’ARRC en tant que commandement de la composante terrestre de la Force de réaction de l’OTAN (NRF) de 2018, dirigée par JFC Brunssum. NRDC-ITA a été certifié pour les fonctions NRF pendant l’exercice Brilliant Ledger 2017, un des exercices de certification menés par JFC Brunssum en tant qu’élément de commandement désigné pour la NRF de cette année à partir du 1er janvier.
 
Le Commandement de la composante terrestre de la NRF18 est basé à Solbiate Olona et dirigé par l’Italie, qui fournit environ 75% du personnel. 
Les 25% restants sont des militaires des 12 autres pays pour un total d’environ 400 hommes et femmes. 
Les autres composantes de la Force de réaction de l’OTAN 18, opérations aériennes, maritimes et spéciales,  sont commandées respectivement par le Commandement aérien de la Force interarmées allemande basé à Kalkar, la Force de réaction rapide aéronavale française basée à Toulon et le Commandement des opérations spéciales espagnoles basé à Minorque.