GUYANE : opération Palika contre la pêche illégale

La lutte contre la pêche illégale est une mission prioritaire de l’État en Guyane : il s’agit de préserver la ressource halieutique, le patrimoine naturel de Guyane, la filière pêche et la souveraineté de l’État face aux pécheurs illégaux.

 

Pendant que la France fêtait les commémorations du 11 novembre, les forces armées en Guyane conduisaient dans les eaux guyanaises l’opération Palika.

A 20h, le patrouilleur léger guyanais La Résolue, les vedettes côtières de surveillance maritime Organabo et Mahury ainsi que l’embarcation relève filet La Caouane ont quitté la base navale du Degrad des Cannes pour conduire une opération d’envergure dans les eaux guyanaises contre les pécheurs illégaux.

Patrouilleur léger guyanais La Résolue

Après une navigation tous feux éteints, le dispositif conduit par le commandant de La Résolue en liaison permanente avec l’état-major des forces armées en Guyane a décelé plusieurs activité suspectes. A 5h30, quatre cibles ont été identifiées. 4 bateaux en situation de pêche illégale ont finalement été déroutés.

Après quelques heures de transit, les contrevenants sont arrivés au Degrad des Cannes. Alors que les équipages étaient entendus par la gendarmerie maritime, les 4 bateaux ont immédiatement été saisis.

Degrad des Cannes

Cette opération d’envergure a permis de saisir 1,9 tonne de poisson, 9,6 kilos de vessies et 19 kilomètres de filet.