Slobodan Praljak qui a ingéré du poison, est finalement mort.

L’ex-haut responsable des forces croates de Bosnie « est mort dans un hôpital de La Haye après avoir bu du poison » dans la salle d’audience du tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie (TPIY) à La Haye, a annoncé l’agence officielle croate Hina.

 

 

Agé de 72 ans, Slobodan Praljak a entendu le tribunal confirmer sa condamnation à 20 ans de prison, avant de dire « Je rejette votre verdict », de sortir une fiole, d’en avaler le contenu avant que son avocat n’indique qu’il s’agissait de poison. Le décès a été annoncé par plusieurs médias croates.