GUADELOUPE : l’incendie au CHU de Pointe-à-Pitre n’est pas encore maîtrisé

Jean-Michel Jumez, sous-préfet de la Guadeloupe, a expliqué, ce mardi soir, que l’évacuation des patients du CHU de Point-à-Pitre avait été décidée « par précaution » alors qu’un incendie s’est déclaré dans l’établissement hospitalier.

Un incendie  s’est déclaré au CHU de Pointe-à-Pitre en Guadeloupe, mardi 28 novembre. Mardi soir, il n’était « pas totalement maîtrisé » et « plan blanc est déclenché », a indiqué le sous-préfet de ce département d’Outre-mer Jean-Michel Jumez.

 

 

 

 

Jean-Michel Jumez

« L’incendie s’est déclaré dans un local technique à 14h15 environ (heure locale) qui a nécessité l’intervention rapide des sapeurs-pompiers et puis par précaution l’évacuation des patients », a précisé Jean-Michel Jumez, avant d’expliquer que « l’ensemble du personnel et des patients sont actuellement réunis dans le hall, il n’y a pas de victimes ».

Si le plan blanc a été déclenché c’est « par prévention », a expliqué le sous-préfet de Guadeloupe, « puisque la nuit va tomber et qu’il y a encore de la fumée qui sort du local technique dans lequel s’est déclaré le sinistre ».

 

 

 

 

 

« Le plan blanc permet d’organiser le départ des patients vers les autres établissements hospitaliers du département et nous souhaitons le faire de manière organisée et dans le calme », a explicité Jean-Michel Jumez, qui a précisé que « l’incendie se situe dans une zone qui est difficile d’accès. On a des émanations de fumées qui se dirigent vers les étages qui ont été bien entendu évacués ».