Haïti: Des rassemblements massifs appellent à la démission de Jovenel Moise

Des milliers de personnes sont descendues dans les rues d’Haïti pour demander la démission du président Jovenel Moise.

 

C‘est la dernière des manifestations en cours contre Moise qui a commencé il y a deux mois.

Il survient le jour où Moïse a officiellement réintroduit l’armée nationale, 22 ans après sa dissolution, et une semaine après qu’une enquête ait révélé que des millions de dollars avaient été volés.

L’opposition démocratique populaire avait annoncé de nouvelles manifestations anti-gouvernementales dans tout le pays, le mardi 14 et le samedi 18 novembre derniers.

Elle annonce également l’organisation d’un sit-in ce jeudi devant le siège du parquet de Port-au-Prince pour exiger la libération des militants arrêtés lors des précédentes manifestations.

 

 

Selon Me André Michel, la manifestation du mardi 14 novembre a prit  fin devant le siège du parlement, où la commission éthique et anti- corruption du Sénat, présente son rapport d’enquête sur la dilapidation des fonds du programme Petrocaribe.

Le leader de la plateforme Pitit Dessalines Jean Charles Moise continue de recevoir des soins à Cuba, mais il a été  présent pour les manifestations, selon 2 membres de la plateforme, Me Evel Fanfan et le Père Amos Georges.

Le Dr Schiller Louidor de Fanmi Lavalas présente les manifestations du 18 novembre comme « la dernière bataille » pour renverser le président Jovenel Moise