Richard Browning réalise le premier record du monde de vitesse en jetpack

Comme Iron Man le Britannique Richard Browning a établi le premier record du monde de vitesse en jetpack, mercredi 8 novembre, ont rapporté plusieurs médias.

Il a survolé le Lagoona Park, à Reading (Royaume-Uni), a 51,49 km/h. Il concourait dans une toute nouvelle catégorie.

Elle est intitulée « vitesse la plus élevée dans une combinaison propulsée par jets et contrôlée par le corps ». La performance a été formellement homologuée et figurera dans le prochain Livre Guinness des records.

« Vous pouvez sentir l’énergie »

« C’est un moment très spécial à chaque fois que nous mettons la combinaison, cela pèse 45 kilos », a-t-il raconté. Lorsque les moteurs se mettent en route, « vous pouvez sentir l’énergie, et au moment où vos pieds quittent le sol, vous êtes vraiment en l’air, c’est un plaisir à vivre », a-t-il poursuivi.

Richard Browning

« L’engin consiste essentiellement en trois paires de petits réacteurs fixés dans le bas du dos et à l’extrémité de chaque bras. Leur puissance est contrôlée par des gâchettes dans la main du pilote. Ce dernier porte sur son dos et dans sa combinaison des poches de carburant ».