Comment enfin pouvoir contrôler son référencement sur internet ( les outils )

Comment suivre l’état d’avancement et l’effectivité du droit au déréférencement ? Une démarche fastidieuse si on l’effectue à la main, mais pour laquelle le LINC a développé un outil open source à installer sur votre navigateur
Depuis 2014, le droit au déréférencement permet aux citoyens européens de demander à un moteur de recherche de supprimer certains résultats de recherche associés à leurs noms et prénoms.
Un droit qui ne signifie pas l’effacement de l’information sur le site internet source, mais qui consiste à supprimer l’association d’un résultat de recherche de votre nom et de votre prénom.

La demande de déréférencement implique dans un premier temps de vérifier si le résultat à déréférencer apparaît dans les résultats de recherche. Mais comme il peut y avoir un grand nombre de résultats pour une requête, la vérification peut s’avérer fastidieuse si le résultat n’apparaît qu’après un grand nombre de pages !

 
Par ailleurs, l’ordre des résultats peut varier suivant de nombreux critères, comme votre adresse IP, votre historique de recherches, ou encore votre navigateur. Le rang d’un résultat de recherche peut varier dans le temps ; c’est donc également le cas de la page de résultats sur laquelle il apparaît. Ainsi, ce n’est pas parce qu’un résultat n’apparaît plus sur une page donnée qu’il a forcément été déréférencé.
 
Pour vous aider à vérifier l’effectivité de l’exercice de vos droits, l’équipe du laboratoire de la CNIL a développé une extension pour trois navigateurs (Firefox, Chrome et Opéra) qui vous permet de déterminer si un lien apparaît ou non parmi l’ensemble des résultats d’un moteur de recherche, à la saisie de votre nom.
Cette extension peut ainsi simplifier vos démarches en déterminant, parmi les moteurs de recherches proposés, si un résultat apparaît et s’il a bien été déréférencé suite à votre demande.
 

Installer l’extension

Pour installer cette extension, vous pouvez vous rendre sur les boutique d’application de chacun des trois navigateurs suivants en cloquant sur l’icone :

firefox_3col.jpg

chrome-3col.jpg

opera_3col.jpg

 Bon courage et à vos machines…