Air Berlin : ça y est c’est la fin

La deuxième plus grande compagnie aérienne allemande « Air Berlin » a tiré le rideau.

Le dernier vol d’Air Berlin était le vol n ° AB6210 de Munich à Berlin Tegel. 
Il a été accueilli par des centaines d’employés de l’aéroport et de journalistes à l’aérogare de Munich avant son départ.

Le vol a atterri à Berlin à 23h44 heure locale.

Après que  Lufthansa ait annoncé l’achat de 81 des 144 appareils d’Air Berlin, c’est maintenant la compagnie aérienne de charters britannique Easyjetde reprendre 25 Airbus A 320 de la compagnie allemande pour 40 millions d’euros.

Air Berlin, 2e compagnie allemande derrière Lufthansa et qui a transporté un demi-milliard de passagers en Europe depuis ses débuts en 1978, vient de mettre fin à toutes ses activités.

La compagnie a perdu 782 millions d’euros

En 2016, Air Berlin a essuyé une perte de 782 millions d’euros et a engagé au 15 août de cette année une procédure d’insolvabilité. Depuis, les vols long-courriers ont été supprimés mais le reste de la flotte volait encore, grâce à un prêt accordé par le gouvernement allemand pour permettre d’attendre le démantèlement.

EasyJet veut se placer en pole position 

Le but  d’EasyJet est de faire de Berlin l’une de ses bases en y devenant la principale compagnie aérienne. Elle va lancer une campagne de recrutement pour 1 000 des 8 000 pilotes ou membres d’équipage d’Air Berlin. EasyJet compte fonctionner à pleine charge sur la destination de Berlin au cours de l’été 2018.

Air Berlin avait déposé une demande d’insolvabilité le 15 Août dernier.

La compagnie aérienne allemande Lufthansa reprendra  pour sa part 81 appareils du groupe dissout . EasyJet veut acheter jusqu’à 30 avions AB, mais rien n’est encore arrêté.