Le HCR fournit une aide aux rescapés de l’attaque de Mogadiscio

Une attaque meurtrière survenue dans une zone commerciale animée tue plus de 300 personnes et en blesse des centaines d’autres.

 

MOGADISCIO, Somalie – Le HCR, l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés, a remis aux autorités locales de Mogadiscio du matériel de secours pour venir en aide aux rescapés après l’attentat perpétré samedi avec l’explosion d’un camion piégé.

L’attaque meurtrière a eu lieu dans une zone commerciale animée de la ville. Elle a tué plus de 300 personnes et a blessé des centaines de civils, causant également des destructions massives. Plus de 200 personnes sont toujours portées disparues.

Le HCR a fourni des articles non alimentaires, du matériel et un soutien logistique aux autorités. Des tentes familiales et de stockage, des générateurs électriques et des kits de secours comprenant des bâches en plastique, des ustensiles de cuisine, des couvertures thermiques, du savon et des nattes de couchage ont été livrés. Ces fonds aideront plus de 1000 familles touchées.

L’aide du HCR s’inscrit dans le cadre des efforts plus larges qui sont déployés par les Nations Unies pour soutenir la réponse d’urgence, après que le Comité somalien pour la gestion des crises ait demandé de l’aide.

D’autres organisations humanitaires, des donateurs, des entreprises du secteur privé et des organisations de la société civile se sont joints à l’action menée par le gouvernement pour venir en aide aux victimes de l’attentat en apportant d’urgence une aide vitale.

 

    « Cette attaque est l’une des plus meurtrières jamais perpétrées contre des civils dans l’histoire de la Somalie »

Filippo Grandi

Filippo Grandi, le Haut Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés, a exprimé son indignation et sa tristesse en présentant ses condoléances au Président somalien, Mohamed Abdullahi Mohamed Farmajo, dans une lettre datée du 16 octobre.

« Cette attaque est l’une des plus meurtrières perpétrées contre des civils dans l’histoire de la Somalie. Elle montre que la communauté internationale doit renforcer et maintenir son engagement à aider votre gouvernement afin de créer un environnement sûr pour le peuple somalien », a écrit le Haut Commissaire Filippo Grandi.

 

L’attaque rappelle également de façon crue la nécessité d’efforts concertés pour garantir la sécurité des réfugiés somaliens se trouvant dans la région de la corne de l’Afrique et qui choisissent le retour librement consenti en Somalie. Depuis 2014, plus de 100 000 réfugiés somaliens sont rentrés chez eux.

Les efforts déployés pour aider les rapatriés à s’installer dans un environnement sûr sont sérieusement entravés par de telles attaques.

Le personnel du HCR en Somalie continue de travailler en étroite collaboration avec les autorités locales pour venir en aide à des centaines de milliers de Somaliens déplacés par l’insécurité et la sécheresse persistantes dans le pays.

Le HCR fournit protection et assistance à plus de 1,6 million de personnes déplacées relevant de sa compétence en Somalie.