Israël ferme les groupes de médias palestiniens

L’armée israélienne a fermé mardi plusieurs entreprises médiatiques palestiniennes en  Cisjordanie occupée lors d’une vague de raids, tirant les critiques de l’Autorité palestinienne.

 

L‘autorité militaire israélienne dans les territoires occupés, COGAT, a déclaré dans un communiqué qu’ils avaient fait une descente dans huit compagnies palestiniennes, les accusant d’inciter à la violence contre Israël 

 

 

« Ces pratiques font partie d’une mentalité qui rejette la paix », a déclaré le porte-parole du gouvernement palestinien, Yusuf Mahmoud.

Selon l’agence de presse palestinienne Ma’an, Israël aurait également détenu 14 Palestiniens lors de raids nocturnes en Cisjordanie. 

Les raids ont eu lieu une semaine après que des groupes palestiniens, le Hamas et le  Fatah aient conclu un accord pour guérir leur rupture d’une décennie et former un gouvernement d’unité. 

 

 

Le Premier ministre israélien BENJAMIN NATANIAUH déclaré la semaine dernière qu’Israël était opposé à tout accord impliquant le Hamas, à moins que le groupe désarme et reconnaisse Israël, demandes qui ont également été faites par les Etats-Unis. 

Connues sous le nom de Gaza et de la Cisjordanie, les territoires palestiniens sont sous le siège et l’occupation d’Israël depuis 50 ans.