Le sous-marin Scorpène indien Khanderi commence ses essais en mer

Lentement mais surement, le programme des sous-marins indiens type Scorpène avance. Pendant que le 1er exemplaire attend sa mise en service, le 2è vient juste de commencer ses essais à la mer, et le chantier Mazagaon Docks Ltd. (MDL) se prépare à lancer le 3è.

 

« La mousson terminée, le 2è sous-marin Scorpène, le Khanderi, a commencé ses essais à la mer la semaine dernière. Selon le programme prévu, il devrait être admis au service actif cette année. Le 3è sous-marin, le Karanj, devrait être lancé cette année, » a déclaré un responsable.

Le Khanderi avait été lancé en janvier. Les essais à la mer avaient été reportés en raison des conditions météo très mauvaises.

Des Scorpène réalisés à Bombay

Les six Scorpène (1.775 tonnes en immersion) sont tous réalisés dans le chantier de Bombay chez MDL. Dans le cadre du partenariat entre les deux groupes, le chantier naval indien a développé des compétences uniques, qui lui permettent d’ores et déjà de maîtriser en partie la construction d’un sous-marin conventionnel.

 

 

Ils se sont d’ailleurs progressivement améliorés dans la gestion du programme. Alors que 165 défauts ont été répertoriés pendant la construction du premier sous-marin fabriqués (Kalvari), seuls 14 défauts l’ont été sur le sixième, qui est réalisé à plus de 50%.

Le premier navire de la série, IHS Kalvari, a été mis à l’eau le 29 octobre 2015 et sa remise à la marine indienne a été annoncée la semaine dernière. Le programme a subi d’importants retards sur le calendrier initial qui prévoyait son entrée en service en 2012.

Les sous-marins de la classe Scorpène sont aptes aux missions de renseignement, lutte contre les navires de surface et les sous-marins, installation de mines et soutien aux actions des unités des Forces spéciales.