FRONTEX ET L’ALLEMAGNE MÈNENT UNE OPÉRATION CONTRE LA TRAITE ET LE TRAFIC DE PERSONNES DANS LES AÉROPORTS

Ce mois-ci, Frontex, l’Agence européenne des frontières et de la Garde côtière et les autorités allemandes ont dirigé une opération internationale axée sur la traite de personnes et le trafic d’êtres humains dans les aéroports.

 

L‘action s’est déroulée du 5 au 14 septembre dans 39 aéroports européens à l’intérieur et à l’extérieur de l’Union européenne.

En conséquence, huit personnes soupçonnées de faciliter l’immigration illégale, la traite des êtres humains et la fourniture de faux documents ont été arrêtées.

 Au cours de l’action, 16 documents falsifiés et contrefaits ont également été saisis.

Connu sous le nom de Journée d’Action commune Aeolos, l’opération a été coordonnée par Frontex sous l’égide de la Plate-forme multidisciplinaire européenne contre les menaces criminelles (EMPACT).

 Aeolos est l’une des nombreuses journées d’action commune qui se déroulent cette année, qui s’appellent collectivement l’Opération Dragon 2017.

Ils rassemblent les forces de police des États membres, les agences européennes (Frontex et Europol), ainsi que Interpol, dans la lutte contre le crime organisé.

Les agents d’Interpol et d‘Europol ont été déployés dans deux aéroports sélectionnés pour lutter contre la criminalité transnationale dans les aéroports.