Coup d’État en Catalogne : le gouvernement pris d’assaut

 

C’est ce mercredi 20 septembre au matin, que la garde civile a pris d’assaut le gouvernement catalan.

 La police espagnole a envahi le ministère de l’Économie et plusieurs organismes des finances catalanes comme l’Agence du Trésor, et aussi  le ministère des Affaires Extérieures.

La Catalogne est exposée à un Coup d’Etat du gouvernement de la Monarchie espagnole héritée de Franco.

 

 

Josep Maria Jové

La Guardia Civil a arrêté le ministre des Finances catalan Josep Maria Jové. Les forces de police ont également pris d’assaut le ministère des Affaires Sociales catalan. « Nous sommes dans un état de siège ! C’est une honte ! » a indiqué Dolors Bassa la ministre des Affaires Sociales.

 

 

L’Union Européenne a aussitôt choisi son camp : celui des oppresseurs de la Catalogne.

 

Pablo Iglesias

Les interventions de la Guardia Civil se multiplient en Catalogne. Une douzaine de responsables de l’administration catalane ont été interpellés.

Pablo Iglesias, leader de Podemos, a indiqué que les personnes qui y ont été arrêtées ce matin sont des « prisonniers politiques ».

 

« Ils ne nous arrêteront pas »

Le ministre de l’Intérieur, Joaquim Forn, a publié sur son compte Twitter : « nous rencontrerons de nombreuses adversités. L’Etat veut intervenir dans notre autonomie, mais ils ne nous arrêteront pas ».

Le conseiller a publié ce message au moment où le ministère de l’Intérieur a assumé la coordination des forces de sécurité en Catalogne.

 

Dans ce contexte, la riposte populaire ne s’est pas fait attendre. Des dizaines de milliers, les catalans ont envahi Barcelone au cri de « dehors les forces d’occupation », « nous voulons voter ». 

Carles Puigdemont

Monsieur Carles Puigdemont président de la Generalitat de Catalogne a convoqué une réunion extraordinaire avec les principaux membres des partis du Parlement catalan.

Le porte-parole de ce même Gouvernement a appelé au calme. L’ANC, Assemblea Nacional Catalana, principal moteur du mouvement indépendantiste, a fait de même, en appelant également a une grande mobilisation des citoyens devant les ministères et les lieux de pouvoir catalan. Cette affaire a pris des proportions alarmantes et le peuple catalan ne va pas en rester là.