Avant de partir

Vous n’allez probablement pas tout plaquer pour partir sur un coup de tête. Commencez donc par faire quelques économies, sauf si votre entreprise propose de vous muter dans l’une de ses filiales à l’étranger.

En effet, vos économies vous serviront à de multiples reprises, que ce soit pour organiser votre déménagement international  ou lors de la demande de visa, dont les frais peuvent être assez conséquents selon votre pays d’accueil, ou une fois que vous y serez installé.

Que se passerait-il s’il vous tardait de rentrer mais qu’il ne vous reste plus un seul centime ? Aussi, vous aurez toujours de quoi vous dépanner en cas d’urgence.

Gardez un œil sur le taux de change, notamment si vous avez l’intention de transférer d’importantes sommes d’argent dans la devise de votre pays d’accueil. Il est préférable de le faire au moment opportun.

Gardez en tête que votre argent subira les fluctuations émanant d’événements économiques majeurs, comme ce sera probablement le cas de la livre sterling suivant le Brexit.

Vous n’êtes pas nécessairement un expert en économie capable de prédire la venue de la prochaine crise économique, mais il peut être judicieux de suivre les dernières informations relatives au taux de change pendant la période à laquelle vous comptez changer vos devises.

Certaines banques internationales offrent la possibilité aux ressortissants étrangers d’ouvrir un compte en banque en ligne.

Si vous avez déjà ouvert un compte bancaire dans votre pays d’accueil, vous pourriez tout simplement changer vos devises avant le voyage. Toutefois, cela dépend généralement de la nature des banques nationales ou locales du pays de destination.

Dans la plupart des cas, vous aurez besoin d’une adresse dans votre pays d’accueil, en l’occurrence une preuve d’adresse telle que vos factures d’eau ou électricité.

Pensez à vous renseigner sur les documents requis pour l’ouverture d’un compte en banque dans votre pays d’accueil et à faire quelques photocopies, au cas où.

Renseignez-vous également sur la présence de guichets automatiques de la banque choisie dans la ville ou le quartier où vous allez vous installer.

Vous ne trouverez peut-être pas des guichets où faire des retraits à chaque coin de rue, comme c’était le cas dans votre ville d’origine.

Dans ce cas, renseignez-vous sur la possibilité d’effectuer des retraits aux guichets d’autres banques, tout en gardant en tête que cela peut occasionner des frais additionnels.

Régler ses factures

Il est tout à fait possible de commencer à prévoir son budget depuis l’étranger, surtout si vous avez déjà un contrat d’embauche en poche.

Cependant, vous devrez attendre d’être sur place pour mieux comprendre et maîtriser vos dépenses. Le loyer, par exemple, est une étape que vous découvrirez une fois sur place, sachant que dans certains cas les propriétaires vous réclameront un dépôt de garantie, variant entre une et trois mensualités, en général.

Viennent ensuite les factures : fourniture d’eau et électricité, chauffage, ligne téléphonique et connexion Internet. Il est temps d’ouvrir un compte en banque si ce n’est déjà fait. Le prélèvement automatique et les ordres permanents vous aideront certainement à gagner du temps.

Si certaines personnes préfèrent acheter ou louer un logement avant de s’y installer, d’autres préfèrent tout simplement trouver un hébergement temporaire, le temps de prendre ses repères.

Une fois sur place, il est plus facile de consulter les offres de logement et de comparer les prix avant de se décider. Cela vous permettra également d’évaluer le budget que vous êtes prêt à accorder à vos factures.

Gardez en tête que la télévision par satellite ou par câble avec des forfaits sports et films peut vous coûter une véritable fortune. Si vous avez un budget serré, vous devriez peut être renoncer à vos envies dans un premier temps et vous contenter d’un ordinateur portable et d’une simple connexion Internet haut débit.

Choisir une assurance

Souscrire une assurance voyage santé représente également un coût considérable lorsque l’on part vivre à l’étranger.

Il peut être judicieux de se renseigner et de comparer les différents types de couverture offerts avant de choisir en fonction des prérequis de votre pays de destination, mais surtout, en fonction de votre budget.

Si vous vous retrouvez dans l’obligation d’acheter une voiture pour vos déplacements quotidiens, d’autres frais entreront en jeu, notamment l’assurance automobile, sans oublier la taxe routière, parmi tant d’autres. Il vaut mieux, donc, faire des choix réfléchis.

Gérer son argent

Les impôts payés et les factures réglées, passons à présent à autre chose : vos courses, vos dépenses quotidiennes et vos loisirs.

En effet, il ne sera pas toujours facile de faire des économies dans votre pays d’accueil, en fonction bien sûr de votre revenu et du coût de la vie. Assurez-vous, cependant, de prévoir un budget suffisant pour tout le reste du mois, que vous ayez envie de sortir un soir au restaurant, prendre un verre avec des amis, ou aller voir un film au cinéma.

Ce ne sont pas des choses que vous ferez tous les jours, mais un budget bien établi vous évitera de trop vous priver des petits plaisirs de la vie à l’étranger. Vous ne devriez pas avoir trop de mal à trouver des restaurants ou des bars abordables, surtout si vous souhaitez tenter une expérience culinaire locale.

N’oubliez pas que les marchés locaux proposent également des produits frais de très bonne qualité. C’est probablement par là que vous devriez vous diriger si vous souhaitez faire quelques économies.

Aussi, n’hésitez pas à comparer les prix affichés par les différentes supérettes et épiceries du coin, et des hypermarchés si votre ville en dispose.

Votre budget dépendra également de votre situation personnelle : si vous êtes seul, en couple ou en famille. Évitez, tant que possible, les gaspillages, et essayez d’acheter vos aliments dans la bonne proportion. Il peut être judicieux de planifier vos repas de la semaine avant de faire vos courses.