Et pendant ce temps là, que se passe-t-il en méditerranée ?

L’ambassadeur italien épouse l’action du maire Sabratha sur les passeurs migrants

 

 

TRIPOLI : La sécurité accrue a réduit la contrebande de migrants, l’ambassadeur italien Giuseppe Perrone a déclaré aujourd’hui à Sabratha.

L’envoyé était dans la ville pour rencontrer le maire Hassen Dhawadi et le féliciter pour la répression des trafiquants.

 

Maire Dhawadi avec l’envoyé italien Perrone ( Photo: Ambassade d’Italie )

En juillet et en août, les arrivées de migrants en Italie ont diminué de moitié. Le soutien technique, financier et de formation de l’Italie au garde-côtes libyen a clairement contribué à cela.

À Sabratha, après que Dawadi ait déclaré que sa ville était malade des contrebandiers travaillant sur les plages locales,  il a annoncé le mois dernier qu’un groupe armé avait été formé avec des civils locaux  ainsi que des forces de sécurité et le soutien des aînés tribaux. 

Le maire a déclaré à l’époque que le groupe était dirigé par le « Operation Room Fighting IS » sous le commandant d’Omar Abdul Jalil.

Plus de 300 réfugiés syriens secourus au large de Chypre

 

Il s’agit d’un des plus grands nombres de migrants secourus par les gardes-côtes chypriotes en une journée depuis le début en 2011 du conflit en Syrie.

La police chypriote, a annoncé dimanche site Europe1, avoir secouru des réfugiés syriens, qui étaient à bord de deux embarcations repérées au large des côtes nord-ouest de l’île méditerranéenne.

 

 

 

Selon la police,  les 305 migrants, parmi lesquels 30 femmes et 73 enfants seraient partis de Mersin en Turquie, pays frontalier de la Syrie, auraient chacun payé jusqu’à 2.000 dollars (1.600 euros) à des passeurs pour effectuer la traversée.

Le capitaine supposé des embarcations a été arrêté

 Un homme de 36 ans, soupçonné d’être le capitaine d’une des deux embarcations, a été arrêté et devait être déféré devant le tribunal de Paphos (ouest).

Les migrants, pour la plupart en bonne santé, devaient être transférées vers un centre d’accueil à Nicosie. Une femme et son bébé de 10 mois ont été transportés dans un hôpital.

 

 

1.500 migrants arrivés sur l’île depuis 2014 

L’île de Chypre, divisée entre la République de Chypre membre de l’Union européenne et une entité chypriote turque reconnue seulement par la Turquie, est située à seulement 100 kilomètres de la Syrie mais n’a jusqu’ici pas enregistré d’afflux massif de réfugiés.

 

 

 

 

Depuis septembre 2014 cependant, plus de 1.500 migrants ont atteint les côtes chypriotes à bord d’embarcations. Certains d’entre eux cherchent à joindre des proches à Chypre et d’autres veulent s’exiler en Europe.