Cyclone IRMA, la Guadeloupe en alerte orange

Au vu de la situation météorologique liée à l’ouragan Irma, le programme des vols de l’aéroport « Guadeloupe Pôle Caraïbes » subit des annulations.

Suite à l’alerte orange , la préfecture a pris de nombreuses mesures pour protéger la population. A commencer par la fermeture des établissements scolaires et crèches, des administrations, de l’évacuation des habitations situées sur les côtes ou en bord de falaise et de la surveillance des établissements sanitaires et médico-sociaux.

 

 

 

 

 

 

L’ouragan, de catégorie 3, se situe à l’heure actuelle à environ mille kilomètres à l’est de la Guadeloupe, et il devrait s’intensifier demain et mercredi à l’approche de l’arc antillais. Irma se dirige vers l’ouest-sud-ouest, mais sa trajectoire devrait s’incurver vers l’ouest-nord-ouest dans la journée de demain.

 

 

 

 

Ce lundi le préfet a réuni les services de l’État, les collectivités (la Région, le Département et l’Association des maires) ainsi que les opérateurs pour décider des actions à mener à l’approche de l’ouragan IRMA.
Le préfet a décidé des mesures suivantes :
• Fermeture des établissements scolaires et des crèches, mardi 5 et mercredi 6 septembre.
• Evacuation des habitations situées sur les côtes basses ou en bord de falaise.
Les fortes houles prévues par Météo France risquent en effet d’inonder certaines zones déjà identifiées ou de favoriser l’érosion des falaises avec un risque d’effondrement.
Le président de l’Université des Antilles a décidé de fermer l’ensemble des campus, ce mardi, à compter de 6 h.
Le service interministériel de défense et de protection civile (SIDPC) se rapproche des communes pour organiser l’évacuation et le relogement des populations.
• Fermeture des administrations publiques mercredi. Le préfet recommande également aux entreprises privées d’en faire de même, afin de laisser les routes dégagées pour la circulation des secours.
• Surveillance des établissements sanitaires et médico-sociaux. Il est demandé à chaque établissement de santé d’avoir 72 h d’avance en médicaments, nourriture et eau potable et de vérifier le fonctionnement de leurs groupes életrogènes. L’agence régionale de santé effectuera, en partenariat avec ces établissements un suivi des patients fragiles et des dyalisés.
Selon les probabilités Météo France,  un passage du cœur du phénomène (la zone la plus intense donc) serait possible  à proximité immédiate des Iles du Nord dans la journée de mercredi. L’ouragan sera alors classé catégorie 4 (de type Hugo en 1989).
La force des vents sera directement dépendante de la distance d’IRMA à notre archipel. Pour l’heure, des vents moyens de 60 à 70 km/h et des rafales de l’ordre de 120 km/h km/h sont prévues à partir de la nuit de mardi à mercredi.
Attention à la direction inhabituelle des vents qui tourneront du nord vers l’ouest puis le sud mercredi matin.
Les vents près du centre atteindront 200 à 220 km/heure en moyenne, avec des rafales pouvant dépasser les 250 km/h. En mer, les vagues dépasseront 10 m. Et il faut y ajouter les pluies diluviennes liées au phénomène. La Guadeloupe s’attend donc a des inondations.
Saint-Martin et Saint-Barthélemy passent en orange

Les îles du Nord ont été placées en vigilance orange ce lundi matin. Les effets attendus sont une houle d’est arrivant dès mardi et s’amplifiant progressivement. Des creux de 8 à 10 mètres sont prévus dans la nuit de mardi à mercredi et la journée du mercredi.

 

se préparer, des infos pratiques