GUADELOUPE : La lutte contre les sargasses, une volonté politique

L’État, la Région et le Département se sont engagés à poursuivre la mise en œuvre du protocole de mobilisation et de solidarité signé le 20 juin 2015. Ce protocole instaure, pour rappel, une mutualisation des moyens et la coordination des actions pilotées par les communautés d’agglomération avec un appui technique de l’État, la Région et le Département.

Certaines actions ont, à ce jour, été entreprises par l’État et les deux collectivités majeures :

  • l’État a mis en place une « brigade verte » dans chaque communauté d’agglomération, contribue avec les collectivités au fonds d’urgence de 1,5 M€, et a lancé via l’ADEME un appel à projet pour le ramassage, le traitement et la valorisation des sargasses ;
  • le conseil régional a fait une dotation pour l’acquisition de matériel pour les communes des îles du Sud, le financement d’un chantier d’insertion mobilisé sur 9 plages ;
  • le département a mené des opérations d’élimination des sargasses dans différents ports de pêche.
  • Voir notre article :   http://mediapress24.fr/index.php/2017/06/21/les-sargasses-et-la-sante-mais-quen-est-il/

L’État a rappelé à cette occasion l’engagement du Gouvernement pour accélérer et renforcer le dispositif de lutte contre les sargasses, qui viendra en complément des moyens déjà mis en œuvre sur le terrain par les communautés d’agglomération avec le soutien de la Région et du Département.

 

VOIR AUSSI :      http://mediapress24.fr/index.php/2017/08/06/education-sexuelle-a-lecole-la-polemique-monte-le-dossier/