Education sexuelle à l’école : la polémique monte. Le dossier.

Les parents envoient leurs enfant à l’école en toute confiance et sans jamais se poser de question. Mais aujourd’hui le mécontentement gronde et on se rend compte que de plus en plus de parents commencent à s’intéresser à ce qu’il se passe en classe.

 

Pour se rendre compte de ce que les enfants apprennent dès leur plus jeune âge de l’éducation sexuelle, il faut se rendre sur le site de l’académie et chercher parmi toutes les pages les programmes correspondant aux cycles. 

Ce que dit la loi

 » L’instruction des enfants est obligatoire en France et doit être assurée de préférence au sein d’un établissement scolaire. Elle peut cependant être réalisée dans la famille, par choix ou quand l’enfant ne peut pas être scolarisé dans un établissement. L’instruction dans la famille, parfois appelée école à la maison, doit permettre à l’enfant d’acquérir des connaissances et des compétences déterminées. L’instruction donnée et les progrès de l’enfant sont contrôlés. » https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F23429.

 

Certaines familles et on les comprend, choisissent de ne pas envoyer leurs enfant à l’école publique et les gardent chez eux pour étudier. De cette façon, ils sont protégés de toute instruction jugée par certains inadaptée ou perverse.

 

 

 

Malheureusement tout le monde ne peut pas le faire et la plupart d’entre eux se retrouvent dans les écoles. Certains pédopsychiatres, sonnent l‘alarme et de plus en plus de familles cherchent à savoir ce que l’on enseigne à leurs enfants. Des livres de classe traitant du sujet frôlent, la pornographie, comme le souligne certaines mamans.

Vidéo d’Ariane Bilheran Docteur en psycho pathologie :

 

signez en masse cette pétitionhttp://www.citizengo.org/fr/41457-fermeture-immediate-plateforme-onsexprimefr?tc=fb

La législation

 En France, le fait notamment d’enregistrer, rendre disponible, transmettre ou diffuser par quelque moyen que ce soit l’image ou la représentation d’un mineur présentant un caractère pornographique est une infraction punie de cinq ans d’emprisonnement et 75000 euros d’amende. La peine est identique lorsque l’image ou la présentation concerne un mineur de moins de quinze ans, même si elle n’est pas diffusée.

Témoignage d’une maman de 3 enfants scolarisés dans les Bouches du Rhône (13)

« Je mets à disposition, à tout parent, ces vidéos qui sont utilisées en primaire pour le programme d’Éducation Sexuelle.

En effet, sans que les parents soient mis au courant du contenu de celles-ci, nos enfants sont endoctrinés, et leur pudeur violée par des images érotiques à des âges inappropriés par le corps enseignant et/ou l’infirmière scolaire.

Avec mon 1er enfant, je ne m’étais rendu compte de rien, puisque nous avions été prévenus en début d’année qu’il y aurait des cours de « reproduction » et qu’il ne fallait pas s’inquiéter si l’enfant rentrait à la maison avec certaines remarques ».

 

 

 

Malgré ces mêmes précautions venant de l’école en début d’année, c’est le comportement de mon 2ème enfant en CM2 qui m’a interpellée et qui m’a motivée à en savoir plus sur le contenu de ces cours. Après avoir cherché le témoignages de plusieurs enfants, je fus reçue par l’équipe éducative entière.

L’école a refusé de partager avec moi les cours et vidéos. Suite à cela, j’ai fait appel à l’Inspectrice de l’Éducation Nationale d’Istres, qui après maintes relances a fini par balayer mes requêtes et de me dire de « retirer mes enfants de l’école si les cours ne me convenaient pas ».

 

 

De surcroît je devais « me débrouiller pour trouver le contenu des vidéos ». En revanche, j’ai réussi à trouver et à acheter la collection en question, intitulée « Le Bonheur de la Vie », un total de 20 vidéos.Je les mets aujourd’hui à connaissance des parents, pour qu’ils puissent se faire une opinion personnelle des contenus de ces cours. »

Témoignage vidéo d’un papa

 

 

 

 

Alerte du Dr Berger, pédopsychiatre, ex-professeur associé de psychopathologie de l’enfant à l’Université Lyon 2 :

 https://www.youtube.com/watch?v=FiSipSQ0qpI

Les nombreux témoignages sous sa vidéo you tube, sont représentatifs d’une grande partie de l‘opinion publique:

 » allez faire un tour sur la liste de livres recommandé pour vos enfants par l’éducation nationale. Tout est visible, maman réveillez vous on touche à nos enfants!!! « 

 

Une pétition circule, afin que les parents puissent s’opposer à ce qu’ils considèrent comme une atteinte à l’intimité et à   l’intégrité de leur enfant.

https://www.petitions24.net/non_a_la_sexualite_des_la_maternelle

 

Un exemple en Allemagne qui a défrayé la chronique:

https://www.youtube.com/watch?v=QvVGrEtOkXY

Quoi qu’il en soit, les parents doivent prendre conscience de savoir quelles sont les méthodes d’enseignement pour leurs enfants en matière d’éducation sexuelle et se faire une idée par eux même de la teneur de l’enseignement de cette « matière ».

VOIR AUSSI NOTRE DERNIER ARTICLE :

   http://mediapress24.fr/index.php/2017/08/14/les-crimes-contre-les-enfants/