HAND SPINNER : UN DANGER POUR LES ENFANTS

Le hand spinner est la mode du moment. Lorsque vous vous promenez dans la rue, tous les enfants s’amusent  à faire tourner cette toupie entre leurs doigts. Mais il faut savoir que cet objet qui semble inoffensif est aussi dangereux.

 Avec des mains de petites tailles, il est en effet possible de coincer son doigt dans l’un des roulements du hand spinner.

Un geste malheureux qui fait terriblement souffrir le garçon qui apparaît sur cette photo. Son doigt est tout gonflé, étouffé par l’étreinte du jouet

 

 

 

CETTE TOUPIE A ÉTÉ INTERDITE DANS CERTAINES ÉCOLES AMÉRICAINES

Ces jouets ont déjà débarqué en France. Aux Etats-Unis, les « hand spinners » ou « findget spinners » sont devenues très à la mode dans les cours de récréations . Mais ces toupies, destinées initialement aux personnes ayant des troubles de l’attention et de la concentration, inquiète les enseignants.

Le département de la surveillance du marché de l’Ilnas rappelle à cet effet que le « hand spinner », également connu sous la dénomination de « fidget spinner », est considéré comme un jouet et doit de fait répondre aux exigences définies dans la législation européenne en la matière. Car ces produits sont généralement fabriqués à moindre coût en Asie, pour ensuite être écoulés en Europe entre 1 et 25 euros.

 

 

Ces toupies  ne sont pas que de simples jouets. Elles agissent surtout comme « un exutoire moteur aux tensions et désirs de mouvement » pour les « enfants et adultes hyperactifs ou ayant des troubles de l’attention et de la concentration », explique le site HopToys, qui vend des jouets destinés aux personnes handicapées.

 

 

Nous avons remarqué, que les toupies n’avaient pas l’effet attendu sur les élèves, déplore Kate Ellison, directrice d’une école élémentaire de Washington. Les enfants les échangent ou les tournent au lieu d’écrire. »

Les recommandations de l’Ilnas sont les suivantes :

• acheter exclusivement des « hand spinners » marqués CE : ce label est obligatoire sur tous les jouets ou leur emballage; vérifier par ailleurs si l’adresse du fabricant ou importateur y figure

 

 


• tester la solidité du jouet et contrôler si des petites pièces peuvent se détacher lesquelles présentent un risque d’étouffement en cas d’ingestion par un enfant
• respecter les consignes d’utilisation en fonction de l’âge de l’enfant, en sachant que ces produits ne conviennent pas au moins de 3 ans