QATAR : quatre pays rappellent leurs personnels diplomatiques

Consulats.  à partir du 5 juin, les émirats arabes unis, l’Arabie saoudite, le Bahreïn, l’Égypte et les Emirats arabes unis ont déclarés dans leur intention de  suspendre toutes les liaisons terrestres, maritimes et aériennes avec le Qatar.
Le chef de l’État du Qatar, l’Émir Sheikh Hamad

Ils accusent Doha de déstabiliser la région et de soutenir des groupes terroristes comme Daesh, les frères musulmans et Al-Qaïda.  Le Qatar a aussi été retiré de la coalition arabe opérant au Yémen sous commandement saoudien.

La Qatar dans la tourmente

Le ministère des Affaires étrangères bahreïni a indiqué qu’il rappellerait sous deux jours, toutes ses missions diplomatiques de Doha. A fortiori, tous les diplomates qataris seront expulsés de Bahreïn. Pour les ressortissants qataris, ils devront quitter Bahreïn sous quinzaine. Les trois autres pays en ont fait de même.

La décision est relative à la visite à Ryad de Donald Trump qui a demandé aux pays musulmans d’agir de manière décisive contre l’extrémisme religieux. Cette rupture diplomatique est un sérieux coup dur pour le Qatar qui, s’était engagé à recevoir la Coupe du Monde de football en 2022. Il est très possible que tout cela apporte de sérieux changements dans les relations internationales.