L’ATR remporte une commande de 50 ATR 72-600 pour IndiGo

15 mai 2017

 

 

président d’IndiGo, Aditya Ghosh

La volonté du gouvernement indien de développer la connectivité entre les régions indiennes et de désenclaver les zones oubliées par la croissance du transport aérien profite à ATR. Tout juste une semaine après que la filiale régionale d’Air India a acquis des ATR en leasing, c’est au tour d’IndiGo de s’engager pour les biturbopropulseurs franco-italiens. La compagnie a signé une lettre d’intention avec l’avionneur portant sur l’acquisition de 50 ATR 72-600.

La valeur des appareils est estimée à 1,3 milliard de dollars et leur livraison débutera à la fin de l’année. ATR précise toutefois que l’accord est très flexible et peut notamment être revu à la baisse sous certaines conditions.

 

Cependant, IndiGo a l’intention d’accompagner le gouvernement dans ses ambitions de développement du transport aérien régional. C’est ainsi que le président d’IndiGo, Aditya Ghosh, a commenté : « nous entreprenons un grand voyage visant à construire un réseau régional à l’échelle de notre pays et à connecter des villes qui n’ont pas bénéficié du développement de l’aviation indienne. L’incroyable flexibilité opérationnelle des ATR, ainsi que leur capacité à atterrir dans des aéroports isolés pourvus d’infrastructures limitées, sera essentielle pour nous aider à gérer nos opérations avec efficacité ».

 

Le plan du gouvernement indien vise à soutenir ce développement par des incitations financières (sous forme de subvention ou d’exonérations de taxes) et la création d’une centaine de nouveaux aéroports d’ici deux à trois ans. ATR rappelle que, avec une croissance moyenne de 20% par an, le marché régional indien est appelé à devenir le 3e plus important du monde d’ici 2020.