Le porte hélicoptères Français Mistral, rejoint le Japon

 

6 mai 2017

 

Le porte-hélicoptères Mistral de la marine française est arrivé, samedi 29 avril, à la base navale japonaise de Sasebo. Le navire devrait rester sur place environ une semaine pour des manœuvres militaires avec les Japonais. La question est de savoir si la France veut s’aligner sur les positions de la politique américaine en Corée du nord. C’est en collaboration étroite avec les forces britanniques, japonaises et américaines que le porte hélicoptère Mistral effectue des manœuvres  près de l’île américaine de Guam, dans l’archipel des Mariannes.

 

 

 

 

 

Quel sont les motivations pour la France ?

 

La France étant liée par des accords militaires avec les USA, et étant membre du commandement intégré de l’OTAN, les décisions sont prises en commun.

Le bâtiment peut transporter 35 hélicoptères, quatre véhicules de débarquement et  plusieurs centaines de soldats. La base navale de la Force maritime d’autodéfense japonaise et des USA, est située sur l’île de Kyushu. L’USS Michigan, sous-marin nucléaire lanceur de missiles de croisière, est arrivé en Corée du Sud mardi.  Quand au Carl Vinson il est entré en mer du Japon samedi où il a effectué des manœuvres avec deux autres navires de guerre japonais à Sasebo, a indiqué un porte-parole militaire. La Chine a inauguré ce mois-ci son premier porte-avion construit sur place, le Shandong. voir l’article:

 http://mediapress24.fr/index.php/2017/04/27/exclusif-inauguration-dun-porte-avion-en-chine/

Il s’ajoute au Liaoning, acheté à l’Ukraine en 1998. Cette flotte militaire représente une menace pour Kim Jong un et attise des tensions dans la péninsule coréenne.