CORÉE DU NORD : déclaration du vice ministre des affaires étrangères

 

Au cours d’une interview donnée  à Pyongyang, qui a été diffusée cette nuit (heure de Séoul), le vice-ministre nord-coréen des Affaires étrangères Han Song-ryol a averti que son pays pouvait réagir par «une attaque nucléaire préemptive avec nos propres style et méthode» contre l’éventualité de frappes américaines.

«Dans le cas où les États-Unis sont suffisamment hasardeux pour mobiliser des moyens militaires, ce jour sera le déclenchement d’une guerre totale», «la Corée du Nord continuera ses tirs d’essai de missiles sur des bases hebdomadaire, mensuelle et annuelle», a indiqué Han dans cette interview avec le journaliste John Sudworth.

Le vice ministre des affaires étrangères a affirmé que les armes nucléaires protégeront son pays des actions militaires américaines tout en incriminant les États-Unis comme un pays qui heurte «la paix et la stabilité du monde». L’adjoint du chef de la diplomatie nord-coréenne a également noté que les États-Unis ont comme prétexte une logique de voyous pour justifier l’invasion d’un pays souverain comme une mesure déterminée et proportionnelle pour contribuer à l’ordre mondial